Mur mitoyen

Comment le modéliser

par Laurent Martineau23 juin 2020 12:39

Un mur mitoyen n'est pas exposé à la température extérieure. Les déperditions au travers du mur ne sont donc pas les mêmes que celles des autres murs. Cet article décrit comment modéliser ce phénomène.

 

Principe

On crée une pièce fictive qui simule l'habitation mitoyenne. Cette pièce fictive est exclue du calcul DPE et les coûts engendrés par son chauffage sont nuls.

 

Le modèle

La figure ci-dessus représente un modèle simplifié avec un mur mitoyen au centre, séparant une pièce à l'étude d'une autre pièce, fictive, qui simule l'habitation mitoyenne.

La pièce mitoyenne est chauffée à l'aide d'un générateur solaire fictif de façon à ne pas engendrer de coût de chauffage parasite. La température de consigne est estimée à partir des caractéristiques de l'habitation mitoyenne.

Si la pièce mitoyenne est un local non chauffé, dans ce cas il ne sera pas nécessaire de décrire de système de chauffage fictif. En revanche on s'attachera à décrire le plus précisément possible la nature de ses parois extérieures. En effet, une température d'équilibre s'établira dans la pièce mitoyenne non chauffée, qui dépendra de la température de la pièce à l'étude, des déperditions du mur mitoyen, et des déperditions des parois externes de l'habitation mitoyenne.

Il est recommandé d'utiliser des compositions de murs, sols et plafonds spécifiques à la pièce mitoyenne de façon à ne pas engendrer de coûts de matériaux parasites, au cas où des coûts d'investissement en matériaux seraient à calculer pour la pièce à l'étude.

 

Les paramètres

Ci-contre la fenêtre d'édition du générateur. Le type de générateur sélectionné est le Capteur solaire thermique, qui utilise l'énergie solaire, ce qui n'aura aucune influence sur le coût de consommation du bâtiment à l'étude.

Assurez vous que la puissance du générateur est la plus faible possible pour minimiser l'impact sur la puissance et l'énergie requises dans les bilans (voir ci-dessous). On utilisera pour ce faire un coefficient d'irradiation très faible : 0,1 w/m2 dans cet exemple. 

 

 

Générateur solaire

 

 

Paramétrage de la pièce mitoyenne

 

L'exclusion du DPE est sélectionnée dans la fenêtre d'édition de la pièce mitoyenne. Dans notre exemple la température de consigne de la pièce mitoyenne est de 18 degrés C.

En ce qui concerne l'analyse des bilans, Il faut les lire avec précaution. En effet, la pièce fictive introduit des déperditions parasites qui faussent les bilans de puissance et d'énergie. Dans notre exemple, nous avons minimisé la puissance du générateur solaire, donc les apports de puissance, l'énergie consommée et l'énergie fournie sont correctes, de même que le bilan des coûts et le DPE.

Sur la figure suivante, les valeurs faussées sont barrées d'un trait rouge:

Bilans valides